Noémie, une gestionnaire syndic dans l’équipe Inch

Après un passage de 5 ans par le monde du syndic, Noémie décide de rejoindre Inch en tant que business developer senior en janvier dernier. Forte de son expérience terrain, elle est aujourd'hui notre experte métier et aide les équipes techniques à développer l'outil le plus proche des besoins des gestionnaires immobiliers.

Diplômée de communication en 2010 et après un voyage de 9 mois en Australie, Noémie revient en France en 2011. Dur constat, la France est en crise et le marché du travail dans le secteur de la communication est tendu. Issue d'une famille d'architectes lyonnais, elle décide de faire un CQP (certificat de qualification professionnelle) dans le monde de l'immobilier. Elle est alors prise en alternance chez Oralia en tant qu'assistante de syndic où elle découvre le monde de l'administration de biens. Pendant 1 an, elle gère de A à Z un portefeuille d'une dizaine d'immeubles dans Paris avant d'être définitivement embauchée comme assistante gestionnaire syndic, puis comme gestionnaire.

Pendant 2 ans, Noémie gère toute seule un portefeuille de 1000 lots en syndic.

La plupart des immeubles sont des copropriétés en difficulté et des maisons pour des personnes âgées. Elle se passionne pour ce métier qui permet de toucher à tout : le juridique, la comptabilité, la relation client, le social. Mais c'est aussi à ce moment là qu'elle découvre les joies de la vie d'un gestionnaire syndic. Entre les budgets, les préparations et les tenues d'AG, la réception d'innombrables mails par jour (pour la plupart des relances) qui attendent une réponse dans sa boite mail et le portable qui n'arrête pas de sonner dans le vide, elle est débordée.

Noémie, gestionnaire terrain et sans assistante, est vite submergée par la charge de travail.

Elle doit se rendre à l'évidence : elle n'a pas le temps de traiter les dossiers importants (contentieux, sinistres, grands travaux, etc) et encore moins pour communiquer auprès de ses copropriétaires sur l'avancement de chaque dossier. Pourtant, elle se rend vite compte que communiquer c'est aussi important que de faire. La plupart des emails et appels qu'elle reçoit chaque jour proviennent de copropriétaires qui veulent savoir. "L'ascenseur a-t-il été réparé ? Ça va coûter combien tout ça ?"

L'immobilier est un secteur traditionnel qui est longtemps resté à la traîne des nouvelles technologies. Pourtant les copropriétaires, eux, sont de plus en plus jeunes. En un seul clic ils ont accès à l'ensemble de la loi ALUR et connaissent la réglementation mieux que les gestionnaires eux-mêmes. Mais pas que. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir des smartphones. Ils n'hésitent donc pas à appeler, envoyer des SMS et des emails. Partout, tout le temps.

Les copropriétaires veulent être tenus au courant instantanément, avoir l'information en temps et en heure.

Pas le temps de faire le malin donc. Noémie accumule les soirées sans fin.
C'est à ce moment qu'elle découvre Inch, un projet qui lui permet de concilier son expérience dans l’administration de biens avec ses études en communication.
Quelle est la mission de Inch ? Aider à faire évoluer le métier de gestionnaire immobilier et le revaloriser en facilitant la communication entre gestionnaires, copropriétaires et fournisseurs. Noémie incarne d’ailleurs parfaitement la mission de Inch : un outil jeune et ambitieux pour les professionnels de l’immobilier. Convaincue qu'un bon gestionnaire est un bon communicant, elle décide de rejoindre Inch en tant que business developer senior en janvier 2017.